8 décembre 2016 : l’AfVT.org est intervenue à l’école militaire

logo-inhesj_150Jeudi 8 décembre 2016

L’AfVT.org est intervenue à l’École Militaire pour exposer son approche de la radicalisation

L’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org) est intervenue dans le cadre de la 28ème session nationale “Sécurité et Justice” comprenant le séminaire “Lutte contre le terrorisme et la radicalisation” (du 6 au 9 décembre).

Le directeur adjoint de l’AfVT.org, Stéphane LACOMBE, a ainsi participé à la table ronde “Quelles réponses publiques efficaces ?” dans l’enceinte de l’amphithéâtre Foch, entre 11h00 et 12h30, aux côtés de deux autres intervenants : Marik FETOUH (adjoint au maire de Bordeaux) et Asiem EL DIFRAOUI, politologue et professeur à l’Institut pour la politique de Berlin des médias et de la communication de Berlin.

161208-photo-table-ronde-inhesj
Stéphane Lacombe, Marik Fetouh et Asiem El Difraoui (c) Droits Réservés

Stéphane LACOMBE dresse le bilan de son intervention :

“Dans la continuité de l’article que nous avons publié en septembre dans le numéro des Cahiers de la Sécurité et de la Justice consacré au terrorisme, j’ai pu exposer aux auditeurs de l’INHESJ la spécificité de l’approche de l’AfVT.org dans le domaine de la prévention et de la sensibilisation. Contrairement aux deux autres intervenants, nous ne croyons pas dans ce qu’on appelle la déradicalisation, qui est en train de devenir un véritable marché pour de nombreux chercheurs et associations. Il nous paraît primordial de travailler en amont sur des prérequis de citoyenneté qui doivent rester non-négociables. Pour le reste, nous ne cherchons pas à convaincre un auditoire de penser de telle ou telle façon mais nous voulons l’amener à élaborer à partir de nos contributions, notamment la voix des victimes. C’est le sens de notre programme Terrorisme, et si on écoutait les victimes ? qui positionne les victimes comme les grands témoins d’une expérience hors du commun. La dimension de transmission est pour nous fondamentale.”

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *