FRANCE – PARIS – ATTENTAT CONTRE LA LIBRAIRIE GIBERT JEUNE

Mardi 4 février 1986

Attentat contre la librairie Gibert Jeune à Paris (France)

Une bombe explose au sous-sol de la librairie Gibert-Jeune dans le Quartier Latin, blessant 5 personnes, dont plusieurs grièvement. Les pompiers ont mis plus de trois heures à éteindre l’incendie qui a fait suite à l’explosion. Deux alertes à la bombe avaient étaient signalées à la Librairie Gibert-Jeune, durant les quinze jours précédant l’attentat.

Cet attentat s’inscrit dans la vague d’attentats terroristes commis par des membres du Hezbollah, entre décembre 1985 et septembre 1986, en France.

Le dossier judiciaire a été joint à celui des autres attentats commis en France durant cette période par le Hezbollah. Le 14 avril 1992, la Cour d’assises spéciale de Paris condamne Saleh Fouad BEN ALI, Omar AGNAOU et Hassan AROUA à la réclusion criminelle à perpétuité. Leur complice de nationalité marocaine, Abdelhamid BADAOUI est quant à lui condamné à 20 années de réclusion criminelle.

Le 8 octobre 1992, la Cour d’assises spéciale de Paris condamne par contumace, dans la même affaire,  cinq ressortissants libanais, en fuite au moment du procès, à la réclusion criminelle à perpétuité.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10