Cérémonie en mémoire de Michel Germaneau, otage au Sahel

134233-une-michel-germaneau-jpg_44351.jpg

MAURITANIA-MALI-FRANCE-KIDNAP-QAEDAJeudi 29 juillet 2010

Rassemblement à Marcoussis en mémoire de Michel GERMANEAU, otage assassiné par AQMI

L’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org) a assisté à la cérémonie organisée à 19h00 par le maire de Marcoussis (Essonne) en mémoire de Michel GERMANEAU, otage au Sahel dont la mort vient d’être confirmée par les autorités françaises. Aux côtés de Jean-Jacques LEGARREC, représentant l’association Otages du Monde, Guillaume DENOIX de SAINT MARC a pu exprimer sa solidarité et s’entretenir longuement avec les proches de Michel GERMANEAU.

Pour plus de détails sur l’hommage rendu à Michel GERMANEAU, lire ci-dessous :

Le Monde.fr avec AFP | 29.07.2010 à 19h46 • Mis à jour le 01.08.2010 à 17h59

Trois cents personnes environ se sont rassemblées jeudi 29 juillet au soir devant la mairie de Marcoussis (Essonne), ville dont était originaire Michel GERMANEAU, pour rendre hommage à l’otage français tué au Sahel. Devant une large photo en noir et blanc de l’humanitaire souriant, Olivier Thomas, maire (PS) de Marcoussis, a salué un « homme simple, tranquille », « discret habitant », de cette commune d’à peine 8 000 habitants, où peu le connaissaient.

« Michel avait pour les autres le sens du partage et du respect. Il était apprécié et respecté des populations locales », a dit, très émue, Yvonne Montico, avec qui Michel GERMANEAU avait créé l’association Enmilal, qui signifie « entraide » en langue touareg. L’objectif de l’association est de « financer des projets (écoles, pensionnats, dispensaires et des puits) tout en responsabilisant la population. Michel y tenait beaucoup », a-t-elle dit.

Le président de la conférence des imams de France, Hassen Chalghoumi, est également venu discrètement avec une délégation d’imams de la région parisienne pour assurer une présence « symbolique », a-t-il dit à l’AFP. « C’est un geste de solidarité, pour montrer qu’il n’y a pas d’amalgame entre l’islam et le terrorisme », a-t-il déclaré. La foule, parmi laquelle se trouvaient aussi Nathalie Kosciuzco-Morizet, maire (UMP) de Longjumeau et Julien Dray, député (PS) de l’Essonne, venus en voisins, a observé deux minutes de silence à la mémoire de l’humanitaire.

LES RECHERCHES CONTINUENT

Le gouvernement français essaye toujours de localiser la dépouille de Michel GERMANEAU, que le groupe Al-Qaida au Maghreb islamique a annoncé avoir exécuté samedi, a indiqué le maire de la commune de l’ancien otage, qui a été reçu jeudi 29 juillet par le premier ministre, François Fillon. « Le travail continue, à essayer notamment de savoir où il a été exécuté, si on peut retrouver sa dépouille, la faire revenir en France, ce qui serait une bonne chose », a précisé le maire de Marcoussis, commune de la région parisienne.

« On a affaire à un groupuscule à l’intérieur d’un groupe, Al Qaida au Maghreb islamique, qui est probablement l’un des plus durs de la planète, avec lequel il n’y a pas de lien possible », a précisé le maire. Selon lui, François Fillon lui aurait proposé « une sorte d’hommage national d’ici quelque temps ». Âgé de 78 ans, Michel GERMANEAU, militant humanitaire très impliqué auprès des populations du Sahel, avait été enlevé en avril dans le nord du Niger et détenu au Mali par le groupe terroriste.

Pour visionner le reportage (1’43) de l’agence AFP sur les réactions de la commune de Marcoussis au lendemain de l’annonce de la mort de Michel GERMANEAU, le 27 juillet 2010, cliquer ici.

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10