France – Attentat à Lyon

12-1280x800.jpg

Vendredi 24 mai 2019

Déroulé des faits :

Un colis piégé contenant vis, clous et boulons a explosé vendredi 24 mai 2019 vers 17h40 devant la Boulangerie Brioche Dorée de la rue Victor Hugo dans le centre-ville de Lyon.

La rue a été rapidement évacuée et bouclée par les forces de l’ordre. Le ministère de l’Intérieur a parallèlement décidé de renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels et cultuels.

 

Les victimes

L’attaque a fait 13 blessés dont une fillette âgée de 8 ans.

Un centre d’accueil des familles a été ouvert dans la soirée dans le 2ème arrondissement de Lyon.

 

Profil de l’auteur

C’est un sac en papier kraft qui contenait des vis et des piles qui a explosé vendredi. La police a lancé un appel à témoins en diffusant la photographie du suspect qui a déposé ce sac. Son image a été captée par une caméra de vidéosurveillance municipale. Elle montre un homme « porteur d’un haut sombre à manches longues» et «d’un bermuda clair», poussant un vélo noir.

Un suspect a été interpellé lundi 27 mai 2019 au matin. Aucune piste n’est privilégiée à ce stade quant à son profil et ses motivations. Deux autres individus auraient également été interpellés par les services de police ce lundi matin.

 

Enquête et procédure judiciaire :

La section antiterroriste du parquet de Paris, saisie de l’enquête, a ouvert une enquête pour «association de malfaiteurs terroriste» et « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste ».

Un dispositif de déclenchement à distance a été retrouvé sur place.

« Selon France Info, de l’explosif de type TATP a été utilisé lors de l’attaque. Cet explosif, souvent utilisé dans les attentats suicides avait notamment été employé dans les ceintures des terroristes lors des attentats du Bataclan à Paris le 13 novembre 2015 et à Bruxelles en mars 2016. Il aurait été utilisé en faible quantité, à Lyon. Cet explosif artisanal est très instable. ” On a à la fois un procédé assez sophistiqué de mise à feu et en même temps un engin qui ne contient pas beaucoup d’explosifs qui peut blesser ou tuer”, a fait savoir Gérard Collomb, le maire de Lyon. De l’ADN a par ailleurs pu être isolé sur le colis piégé mais rien ne dit pour l’heure qu’il appartient bien au suspect filmé en train de déposer le sac devant la Brioche dorée »[i].

Pour l’instant, aucune revendication n’est parvenue aux autorités.

[i] https://www.ladepeche.fr/2019/05/24/une-explosion-dans-une-rue-pietonne-a-lyon-fait-au-moins-six-blesses,8219282.php

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *