AFGHANISTAN – Attentat contre des soldats français

AF_013_large.jpg

Lors d’un footing effectué dans la base avancée de Gwam, dans la province de Kapisa (nord-est de l’Afghanistan), un soldat afghan a délibérément ouvert le feu sur un groupe de militaires français en plein exercice sportif qui étaient désarmés.

Quatre hommes ont été tués sur le coup, quatorze ont été blessés, dont certains grièvement.

Mardi 27 mars 2012, un cinquième soldat, le capitaine SCHNETTERLE, est décédé des suites de ses blessures.

Les victimes appartenaient à une équipe d’instructeurs chargée de former un bataillon de l’armée nationale afghane.

L’enquête a été confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10