8 octobre 2015 : lecture d’une oeuvre écrite par une victime du terrorisme

Kay Wilson_150Jeudi 1er octobre 2015

Lecture publique de l’œuvre écrite par une victime du terrorisme

Pour la première fois à Paris, l’œuvre de Kay « Kishkush » WILSON sera lue le jeudi 8 octobre 2015 à 19h00 à la Mairie du 11ème arrondissement de Paris, place Léon Blum. Organisé par le Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme (MPCT), cet événement est destiné à offrir aux victimes du terrorisme un espace d’expression et d’écoute accessible à tous.

Kay Wilson MPCT

Kay WILSON a rencontré le terrorisme le 18 décembre 2010 dans des circonstances particulières. Guide touristique, elle connaît comme sa poche les vestiges archéologiques en Israël ainsi que les sites incontournables.

Lors d’un périple en Europe l’ayant conduit à visiter plusieurs sites ayant été utilisés dans l’accomplissement de la Shoah, Kay WILSON se lie d’amitié avec Kristine LUKEN, une citoyenne américaine de confession chrétienne. Cette dernière, désireuse de découvrir Israël pendant 4 jours, est accueillie par Kay WILSON quelques mois plus tard.

Le 18 décembre 2010, Kay WILSON et Kristine LUKEN sont en excursion dans les collines surplombant Jérusalem lorsqu’elles sont approchées et sauvagement agressées par deux hommes. Malgré leur tentative de se défendre, les deux femmes sont frappées, brièvement séquestrées et poignardées à de multiples reprises. Kristine LUKEN meurt de ses blessures tandis que Kay WILSON, miraculée, parvient à atteindre les secours. Ayant infligé une blessure mineure à son agresseur à l’aide d’un couteau de poche, Kay WILSON a recueilli sans le savoir des traces ADN qui permettront d’identifier les auteurs de l’attaque. Ces derniers étaient membres d’une cellule terroriste palestinienne originaire d’Hebron.

Kay Wilson(c) Kay « Kishkush » Wilson – Juin 2011 – Design (c) Annie Selby

Quelques mois après les faits, Kay WILSON a écrit un petit livre intitulé « Where Happy Little Bluebirds Fly… » (« Là où volent de joyeux petits merles bleus ») et a commencé à témoigner auprès de nombreuses ONG, malgré les séquelles physiques dont elle souffre.

Dans ce contexte, Kay WILSON était venue en France à l’invitation de l’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org) et avait partagé son témoignage au VIIème Congrès International des Victimes du Terrorisme, le 17 septembre 2011.

Pour plus d’informations sur le Congrès, cliquer ici.

Vidéo de Kay WILSON au VIIème Congrès (8’49) – (c) AfVT.org

Là où volent de joyeux petits merles bleus est une histoire de survie, d’espérance et de force intérieure.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10