6 & 7 juin 2013 : réunion de RAN-VVT à Madrid

vista-calle-gran-via-noche-madrid-01.jpg

RAN-VVT_150Jeudi 6 et vendredi 7 juin 2013

Réunion de RAN-VVT à Madrid

Les membres de RAN-VVT (VVT : Voices of Victims of Terrorism) se sont réunis pendant deux jours dans l’enceinte du Ministère de l’Intérieur espagnol. Ce lieu institutionnel a abrité la première conférence annuelle de RAN-VVT consacrée aux enjeux éducatifs et pédagogiques de la lutte contre la radicalisation.

Pour rappel, le réseau RAN (Radicalisation Awareness Network) est un “think tank” soutenu par l’Union européenne.

Sous la direction de Guillaume DENOIX de SAINT MARC et de Luca GUGLIELMINETTI, le groupe de travail RAN-VVT travaille à élaborer les meilleures pratiques liées à l’utilisation de la voix des victimes du terrorisme comme outil de prévention. La méthodologie est pluridisciplinaire et vise avant tout à proposer des solutions concrètes en phase avec la réalité du terrain.

Luca GUGLIELMINETTI et Guillaume DENOIX de SAINT MARC (c) AfVT.org

Une importante délégation française a fait le déplacement et a pu longuement exposer l’expérience de chacun au sein des différentes tables rondes.

Parmi les nombreuses contributions, Darline COTHIÈRE, directrice de la Maison des Journalistes, a pu exposer les enjeux de la mission Renvoyé Spécial. Cette dernière consiste à faire intervenir en milieu scolaire des journalistes étrangers qui ont exercé leur métier au péril de leur vie, et qui sont des réfugiés politiques.

Asma GUENIFI a également exposé son expérience de psychologue-clinicienne et de militante auprès des jeunes sur des sujets sensibles comme la radicalisation, l’extrémisme communautaire, les témoignages des victimes du terrorisme.

Latifa IBN ZIATEN sillonne la France depuis plus d’un an, après avoir perdu son fils, Imad, assassiné à Toulouse le 11 mars 2012. Lors de notre table ronde, elle a pu faire un premier bilan de ses interventions en milieu scolaire et auprès des associations de quartier dans le cadre de son association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix.

RAN-VVT-MADRID
(c) AfVT.org

Au cours de cette conférence, plusieurs programmes éducatifs ont été présentés, et chaque groupe de travail a émis un ensemble de préconisations pédagogiques. L’objectif reste d’intégrer la voix des victimes du terrorisme au sein d’un dispositif de prévention visant à rejeter la tentation de l’extrémisme violent.

Merci à tous ceux qui ont rendu cet événement possible et aux autorités espagnoles pour leur soutien.

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *