AFVT_Philippe_Verdon_2013_Bouton_Attentat1Lundi 15 juillet 2013

AQMI tue un otage : Philippe VERDON.

Dans la nuit du 23 au 24 novembre 2011, alors qu’il se trouve au Mali pour faire une étude de sols, Philippe VERDON est enlevé dans son hôtel à Hombori avec son collègue Serge LAZAREVIC.

Les ravisseurs sont des membres du groupe terroriste Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

Au mois de février 2012, une première preuve de vie est diffusée sous la forme d’une vidéo des deux otages.

Le 19 mars 2013, un porte-parole d’AQMI annonce l’exécution de Philippe VERDON, en représailles de l’intervention militaire française au Mali.

Le 15 juillet 2013, la mort de Philippe VERDON est confirmée officiellement par l’Elysée.

Retrouvé au nord du Mali début juillet, le corps de Philippe VERDON est identifié et rapatrié en France. L’autopsie révèlera qu’il a été assassiné par ses ravisseurs d’une balle dans la tête.

Originaire de Bordeaux, Philippe VERDON a été pilote d’avion professionnel avant de se tourner vers le métier de consultant pour différentes sociétés minières.

Père de deux enfants, Clément et Charlotte, il était âgé de 55 ans.

Voici une page internet en souvenir de Philippe VERDON : http://www.philippeverdon.fr

Le 9 décembre 2014, le Président de la République François HOLLANDE annonce la libération de Serge LAZAREVIC qui fait dans la foulée ses premières déclarations.

Ayant perdu 20 kg, et malgré trois années de détention éprouvante, Serge LAZAREVIC se dit « en forme ».

Pour en savoir plus, cliquer ici.



> Retour à la liste des attentats