21 octobre 2011 : réaction des Familles de l’Attentat du DC10 d’UTA sur la mort de KADHAFI

DC10_UTA.jpg

Vendredi 21 octobre 2011

Réaction des Familles de l’Attentat du DC10 d’UTA :

soulagement et frustration après l’annonce de la mort du colonel KADHAFI

Les Familles de l’Attentat du DC10 d’UTA apprennent avec des sentiments mitigés l’annonce de la mort de Mouammar KADHAFI. Les proches des 170 tués le 19 septembre 1989 sont soulagés après la chute du symbole de la dictature libyenne. Cependant, ils sont frustrés de ne jamais voir le colonel KADHAFI rendre des comptes pour cet acte criminel devant une justice démocratique.

« Pendant 22 ans, le colonel KADHAFI a été protégé par son immunité. A partir d’aujourd’hui, il sera protégé par la mort », a déclaré M. Guillaume DENOIX de SAINT MARC, président de l’association des Familles de l’attentat du DC10 d’UTA et directeur général de l’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org).

Après la mort de Mouammar KADHAFI, les familles des victimes espèrent que les 6 libyens reconnus coupables et condamnés à perpétuité par un tribunal français en 1999 ne s’échappent plus et soient rapidement rattrapés par la justice pour purger leur peine. Elles s’intéressent plus particulièrement au sort d’Abdallah SENOUSSI, beau-frère du colonel KADHAFI, ancien chef des services secrets libyens et principal condamné dans l’attentat. Les mandats d’arrêt internationaux qui concernent les 6 coupables sont valables jusqu’en 2019.

Rappel : l’attentat du DC10 d’UTA est l’acte terroriste le plus meurtrier perpétré contre la France. Les 170 passagers et membres d’équipage de 18 nationalités, dont 54 français, ont trouvé la mort au-dessus du désert du Ténéré, au Niger.

M Guillaume DENOIX de SAINT MARC
+33 6 61 11 96 54 – gsaintmarc@afvt.org

Mme Danièle KLEIN
+33 6 76 73 66 20 – daniele.klein@afvt.org

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10