Sans-titre-1280x712.png

CAMPAGNE 2021

Car l’une des missions premières de l’AfVT est de faire entendre la voix des victimes, nous avons poursuivi en 2021 notre campagne de témoignage. Dans le contexte du procès des attentats du 13 novembre 2015, les voix des victimes n’ont jamais eu davantage de sens et d’impact.

Retrouvez tous les témoignages sur notre page Youtube : https://www.youtube.com/playlist?list=PLsZUG2liTq5g0yQ-7-eMN398c9rZ6cBT- 

Merci à Catherine Vannier, Michel Catalano, Nadia Mondeguer, Lassana Bathily, Emmanuel Domenach, Alain Couanon, Helen Wilson et Amine pour leurs grandes générosité, et leurs sourires, toujours radieux.

Merci à l’équipe de tournage qui a su aborder avec sensibilité ce sujet difficile.

Merci à notre partenaire le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CIPDR), pour son soutien et son accompagnement.

Catherine Vannier

 Sa fille unique, Cécile, a été tuée le 22 février 2009, lors d’un attentat au Caire.

Le témoignage et la mémoire selon Catherine.

Michel Catalano

Imprimeur à Dammartin-en-Goële, il a été pris en otage par les auteurs de l’attentat de Charlie Hebdo.

L’expérience de Michel.

Nadia Mondeguer

Sa fille Lamia a été tuée au café la Belle Equipe, lors des attentats du 13 novembre 2015.

Une expérience de l’engagement et de la mémoire.

Lassana Bathily

Présent le 9 janvier 2015 lors de l’attentat de l’Hyper Cacher dont il était salarié, il a participé à la libération des otages.

La citoyenneté selon Lassana

Emmanuel Domenach

Juriste, il a été victime de l’attentat du Bataclan le 13 novembre 2015 à Paris.

« Ne cédons pas à l’appel de la haine »

Alain Couanon

Ancien diplomate, il a été victime de la prise d’otages à l’Hyper Cacher du 9 janvier 2015 à Paris.

La devoir du témoignage.

Helen Wilson

Victime des attentats du 13 novembre 2015, elle a perdu son ami Nick au Bataclan.

« Ne nous gâchons pas la vie avec la violence. »

Amine

Designer, il a été victime de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016.

De l’importance de parler à la jeunesse.

***

CAMPAGNE 2019

Du 27 février au 10 mars 2020, pour introduire la première Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme qui aura lieu le 11 mars 2020 à travers toute la France, l’AfVT a publié sur ses réseaux sociaux 10 témoignages de personnes impactées par des actes terroristes. 10 témoignages, 10 histoires, 10 définitions de la résilience.

Retrouvez les témoignages complets sur notre page Youtubehttps://urlz.fr/bWHr

Retrouvez le livret d’accompagnement pédagogique créé pour les vidéos : Accéder au livret d’accompagnement

Merci à Zakia Bonnet, Georges Salines, Martine, Samuel Sandler, Sylvie Harel, Catherine Bertrand, Marie-Claude Desjeux, Philippe Vansteenkiste, Soad Begdouri Elkhammal pour leurs forces et leurs paroles.

Zakia Bonnet 

Elle a perdu son fils Romain et son mari Jean Marc dans l’attentat de Madain Saleh (Arabie Saoudite), le 26 février 2007

Une définition de la résilience : « Le partage »

Georges Salines

Il a perdu sa fille Lola dans les attentats du 13 novembre 2015, au Bataclan.

Une définition de la résilience : « Le Vivre Ensemble »

Martine

Elle a été victime de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre 2018

Une définition de la résilience : « La résilience »

Samuel Sandler

Il a perdu son fils Jonathan et ses deux petits-enfants, Arié et Gabriel, dans l’attaque de l’école Otzar Hatorah du 19 mars 2012

Une définition de la résilience : « Le devoir de mémoire »

Sylvie Harel

Sa fille Mauranne a été tuée dans l’attentat de la gare de Marseille, le 1er octobre 2017

Une définition de la résilience : « Témoigner »

Catherine Bertrand

Elle était au Bataclan le 13 novembre 2015.

Une définition de la résilience : « Exutoire »

Marie-Claude Desjeux

Elle a perdu son frère Yann, dans la prise d’otage d’In Anemas en Algérie, en 2013.

Une définition de la résilience : « La Mémoire »

Philippe Vansteenkiste

Sa sœur Fabienne a été tuée dans l’attentat de l’aéroport de Zaventem (Belgique), le 22 mars 2016.

Une définition de la résilience : « La dignité »

Soad Begdouri Elkhammal

Elle a perdu son mari et son fils dans les attentats de Casablanca de 2003

Une définition de la résilience : « La sensibilisation »

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *