FRANCE – Attaque terroriste sur la Promenade des Anglais (Nice)

maxmatinnews387586-3169187.jpg

Jeudi 14 juillet 2016  

Attaque terroriste sur la promenade des Anglais à Nice (France)

Alors que 30 000 personnes sont venues assister au traditionnel feu d’artifice du 14-Juillet sur la promenade des Anglais à Nice, un camion blanc de 19 tonnes s’engage au niveau de l’hôpital Lenval à 22h33, tous feux éteints, et fonce vers la foule.

Le camion entame sa course le long de la promenade des Anglais et percute des dizaines de personnes qui étaient rassemblées pour l’événement. En raison du bruit ambiant et de la densité de la foule, de nombreuses victimes n’ont pas pu voir ou entendre le camion, comme le raconte Nicole MONDINO dans un entretien accordé au journal Nice-Matin :

« […] le camion nous a prises par derrière, on n’a rien entendu. Il y avait beaucoup de bruit, quelques bruits étranges d’accord, mais jamais on n’aurait imaginé une chose pareille ! On a été projetées toutes les deux ».

D’autres personnes se blessent en se jetant sur la plage ou lors des mouvements de foule.

Tout au long de son parcours qui s’inscrit sur 850 mètres, plusieurs riverains s’efforcent d’arrêter le camion en risquant leur vie, comme Franck qui témoigne :

« Quand j’étais à son niveau, je me suis posé la question : ‘Qu’est-ce que tu vas faire avec ton pauvre scooter ?’ C’est alors que je l’ai jeté contre le camion. J’ai continué à courir après lui. Je me souviens être tombé puis reparti à toutes jambes. Je ne sais plus ce que je faisais. Et finalement je suis arrivé à m’accrocher à la cabine ».

C’est finalement une pergola située entre l’hôtel Negresco et le palais de la méditerranée qui ralentit le camion après que celui-ci l’ait percutée. Le véhicule finit par s’arrêter et le terroriste ouvre alors le feu avec une arme de poing sur les policiers qui s’approchent ainsi que sur les riverains aux alentours.

Les policiers répliquent par un feu nourri en direction du terroriste, positionné à l’intérieur de la cabine du véhicule.

Magalie, policière en service ce jour-là, raconte pour la chaîne France 2 les derniers instants du terroriste tels qu’elle les a vécus :

« J’avance à la cabine, j’entends les deux-trois premiers coups de feu et là je me dis ‘il faut y aller’, poursuit-elle. Même si on doit aller mourir mais faut l’arrêter. Je tire à plusieurs reprises par la fenêtre passagère. Après je me recule et je vois la tête de ce terroriste, sur le côté passager, inerte ».

Modélisation cartographique de la promenade des Anglais

Atteint de plusieurs balles tirées par les forces de l’ordre, le terroriste meurt sur le coup. Si ce dénouement n’occasionne pas de victime décédée supplémentaire, les coups de feu ajoutent à la panique car la rumeur – amplifiée par certains médias – se propage dans toute la ville sur la présence de tireurs, voire d’une prise d’otages en cours dans un lieu public. Tous ces éléments se révèlent infondés : l’exécutant matériel de l’attentat a agi seul dans la phase opérationnelle finale.

Les victimes

Cette attaque terroriste, menée à l’aide d’un camion, a causé la mort de 86 personnes et a fait 434 blessés, sans compter les milliers de personnes traumatisées, notamment les enfants et les adolescents ayant assisté aux événements sans avoir été blessés.

La majorité des victimes étaient françaises mais de nombreux pays ont été affectés par cet attentat car les touristes et les résidents binationaux étaient présents en nombre pour une célébration connue à l’étranger.

L’auteur des faits

L’attentat est revendiqué par l’organisation État islamique le 16 juillet 2016. L’homme qui pilotait le camion ayant délibérément foncé sur la foule se nomme Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Âgé de 31 ans, de nationalité tunisienne, il semble avoir préparé son acte depuis près d’un an, comme en attestent des photos et des messages recueillis dans la mémoire de son téléphone portable.

Les témoins ont fait part des manœuvres du camion pour traverser la voie en diagonale afin de faucher le plus de victimes. La détermination du chauffeur, notamment lorsque des citoyens et des policiers se sont approchés de la cabine de pilotage, semble ne faire aucun doute pour les enquêteurs.

Le fait d’avoir piloté le camion seul n’annule pas la participation de complices et divers soutiens qui auraient pu être préalablement informés du projet du terroriste.

Les personnes mises en examen

Les personnes mises en examen dont les noms sont connus sont :

  • Mohamed GHRAIEB
  • Chokri CHAFROUD
  • Ramzi AREFA
  • Brahim T.
  • Hamdi ZAGAR
  • Enkeledja ZACE
  • Adrien GUIHAL alias Abou Oussama
  • Hartan HENAJ
  • Aleksander H

Les trois premiers apparaissent dans des vidéos et selfies étudiés par les juges.

Brahim T., 34 ans, a déposé une demande de remise en liberté à laquelle il a été fait droit le 29 janvier, et a été placé sous contrôle judiciaire. Cet homme né en Tunisie avait été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et écroué le 16 décembre 2016.

Il est soupçonné d’avoir joué le rôle d’intermédiaire entre un couple d’Albanais et un Franco-Tunisien, Ramzi Arefa, eux-mêmes suspectés d’avoir fourni son arme au tueur. Avec le pistolet, après avoir foncé dans la foule en camion sur la Promenade des Anglais, Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait tiré sur des policiers avant d’être abattu.

La Franco-Albanaise Enkeledja Zace a été relâchée en novembre 2017 et Hamdi Zagar, le beau-frère de la soeur de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, en août 2018.

Un neuvième suspect mis en examen s’est suicidé en prison en juin 2018, quelques jours après le renouvellement de sa détention provisoire.

Un mode opératoire inédit en France

Israël a connu de nombreuses attaques terroristes à l’aide de véhicules dirigés contre des piétons et/ou des agents de la force publique (policiers, militaires…), occasionnant un nombre considérable de victimes.

L’attaque terroriste du 14 juillet au camion-bélier présente un mode opératoire inédit en France. Malheureusement, il semblerait que l’attaque de Nice ait inspiré d’autres terroristes car l’on retrouve cette méthode dans l’attaque du marché de Noël de Berlin, survenue le 19 décembre 2016, ou encore dans l’attaque à la voiture-bélier d’un campus universitaire dans l’Ohio (États-Unis), le 28 novembre 2016.

(c) Droits réservés

Hommage national

Le 15 octobre 2016, un vibrant hommage est rendu aux 86 victimes décédées sur la Colline du Château qui s’élève en bord de mer, près du vieux Nice. Le Président de la République François Hollande est présent ainsi que des membres du gouvernement, des élus, des délégations étrangères, sans oublier les associations d’aide aux victimes, dont l’AfVT.org, pour accompagner 1000 personnes choquées et 200 familles endeuillées.

Cindy PELLEGRINI qui a perdu six membres de sa famille a pris la parole lors de cette commémoration :

« En ce 14 juillet 2016, vous vouliez simplement admirer le ciel et pas le rejoindre. Aujourd’hui, Nice et la France entière pleurent les 86 victimes. Nous, familles de victimes, espérons les faire revivre grâce à vous tous ici ».

Les victimes décédées

  1. Salma AL KHODOR (Allemagne – nationalité turque) 18 ans
  2. Maria-Grazia ASCOLI (Italie) 72 ans (1943)
  3. Silan AYDIN (Allemagne – nationalité turque) 19 ans
  4. Mykhaylo BAZALEVSKYY (Ukraine – résident canadien) 22 ans (1994)
  5. Myriam BELLAZOUZ (France) 29 ans (1986)
  6. Mathias BILLIEZ (France) 45 ans (1971)
  7. Alina BOGDANOVA (Russie) 27 ans
  8. David BONNET (France) 44 ans (1972)
  9. Joseph BORJA (France) 7 ans (2009)
  10. Rémédios BORJA (France) 25 ans (1992)
  11. Laura BORLA (France) 13 ans (2002)
  12. Adib BOUSFIHA (France) 51 ans (1966, Maroc)
  13. Céline BOUSFIHA (France) 46 ans (1970)
  14. Aldjia BOUZAOUIT (Franco-algérienne) 42 ans (1974)
  15. Jocelyne CALÉO (France) 70 ans (1946, Vietnam)
  16. Odile CALÉO (France) 45 ans (1971, France)
  17. Linda CASANOVA SICCARDI (Suisse) 54 ans (1961)
  18. Mario CASATI (Italie) 90 ans
  19. Stéphanie CESARI (France) 43 ans (1973)
  20. Hervé CHADEAU (France) 43 ans (1972)
  21. Fatima CHARRIHI (Maroc – résidente française) 62 ans
  22. Igor CHELECHKO (Russo-belge) 48 ans (1968)
  23. Magdalena CHRZANOWSKA (Pologne) 21 ans (1995)
  24. Marzena CHRZANOWSKA (Pologne) 20 ans (1996)
  25. Cristian COMAN (Roumanie – résident autrichien) 34 ans (1981)
  26. Brodie COPELAND (Etats-Unis) 11 ans (2005)
  27. Sean COPELAND (Etats-Unis) 51 ans (1965)
  28. Yanis COVIAUX (France) 4 ans (2011)
  29. Angelo d’AGOSTINO (Italie) 71 ans (1945)
  30. Elizabete Cristina de ASSIS RIBEIRO (Suisso-brésilienne) 31 ans (1985)
  31. Kayla de ASSIS RIBEIRO (Suisse) 6 ans (2010)
  32. Lionel DEFORGE (France) 69 ans (1946)
  33. Roman EKMALIYAN (Belgique – Arméno-géorgien) 56 ans (1960, Arménie)
  34. Rachel ERBS (France) 39 ans (1976)
  35. Christiane FABRY (France) 67 ans (1948)
  36. Narine GASPARYAN (Arménie – résidente française) 34 ans (1982)
  37. Carla GAVEGLIO (Italie) 48 ans (1968)
  38. Emmanuel GROUT (France) 48 ans (1968)
  39. Mehdi HACHADI (France) 12 ans
  40. Elouan HATTERMANN (France) 12 ans (2004)
  41. Françoise HATTERMANN (France) 55 ans (1960)
  42. Pierre HATTERMANN (France) 56 ans
  43. Jean-Pierre JOUSSEMET (décédé le 18/08/2016) 79 ans (1937)
  44. Olfa Ben Souayah KHALFALLAH (Tunisie – résidente française) 31 ans (1985, Tunisie)
  45. Romain KNECHT (France)
  46. Rickard KRUUSBERG (Estonie) 20 ans
  47. Bilal LABAOUI (Tunisie – résident français) 29 ans (1987)
  48. Nicolas LESLIE (Italo-américain – étudiant en France) 20 ans (1996)
  49. Christiane LOCATELLI (France) 78 ans (1935)
  50. François LOCATELLI (France) 82 ans (1934)
  51. Germain LYON (France) 63 ans (1948)
  52. Gisèle LYON (France) 68 ans
  53. Véronique LYON (France) 55 ans (1961)
  54. Raymonde MAMAN (France) 77 ans (1939 à Oran)
  55. Léana MALVEZIN-SAHRAOUI (France) 2 ans (2008)
  56. Yanis MALVEZIN-SAHRAOUI (France) 7 ans (2008)
  57. Robert MARCHAND (France) 60 ans (1956)
  58. Fatima MARZOUK (France) 43 ans
  59. Kilian MEJRI (France – Tunisien) 4 ans (2012)
  60. Thérèse MICHEL (France), 72 ans (1944)
  61. Léa MIGNACABAL (France) 68 ans (1947)
  62. Hugues MISMAQUE (France) 49 ans (1967)
  63. Camille MURRIS (France) 26 ans (1989)
  64. Gianna MUSET (Italie) 68 ans (1948)
  65. Tatiana MUHAMEDOVA (France – Estonienne) 61 ans
  66. Sylviane NOAILLAND (France) 79 ans (1937,  Algérie)
  67. Natalia OTTO (Belgique – Russo-kazakhe) 57 ans (1959)
  68. Lyubov PANCHENKO (France – Kazakh) 59 ans (1956, Russie)
  69. Marina PANCHENKO (France – Kazakhe) 33 ans (1983, Russie)
  70. Silvia PANCHENKO (France – Kazakhe) 2 ans (2013)
  71. Michaël PELLEGRINI (France) 28 ans (1988)
  72. André RAFFAELLI (France) 17 ans (1999)
  73. Ludovic RODIER (Guadeloupe) 15 ans
  74. Ludivine RODIER-GOMES (Guadeloupe) 25 ans
  75. Zahia RAHMOUNI-FERCOUZ (Algérie) 70 ans (1945)
  76. Laurence RASTEU (France) 46 ans (1970)
  77. Mino RAZAFITRIMO (Franco-malgache – résidente française) 31 ans (1985)
  78. Laurence SAHRAOUI (France) 49 ans (1967)
  79. Viktoria SAVTCHENKO (Russie) 20 ans (1995)
  80. Saskia SCHNABEL (Allemagne) 29 ans
  81. Mohamed TOUKABRI (Tunisie) 58 ans (1958)
  82. Marie-Pierre VIALE (France) 57 ans (1960, Algérie)
  83. Bruno VILLANI (France) 42 ans (1973)
  84. Amie VIMAL (France) 12 ans (2004)
  85. Jacqueline WURTLIN (France) 64 ans
  86. Patricia ZANON

Sources :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *