Brouillard et soleil, souffle et robe de sortie de deuil – Helen Wilson et Fanta

entretien-Helen-Fanta-3-1280x960.jpg

L’histoire commence avec des larmes. Les larmes de tristesse de Fanta qui entend le récit d’Helen et les larmes d’émotion d’Helen qui voit le projet de robe de sortie de deuil de Fanta. Helen était au Bataclan le 13 novembre 2015 et elle y a perdu celui qu’elle appelle l’amour de sa vie, Nick. Fanta est une élève de première au lycée Lucie Aubrac de Courbevoie et elle est très impressionnée de rencontrer Helen.

 

Rock and romance

Il faut dire que l’histoire d’Helen a de quoi émouvoir. Helen a rencontré Nick il y a des années. Tous deux travaillaient dans le monde de la musique. Une romance s’installe mais la vie les tient éloignés…jusqu’à ce soir du jeudi 12 novembre 2015 où ils s’appellent et se réconcilient. Ils décident de se voir le lendemain à un concert pendant lequel Nick travaille, celui des Eagles of Death Metal. Quelques heures plus tard, Nick est mortellement blessé et rend son dernier souffle dans les bras d’Helen.

 

L’attentat du Bataclan – L’essentiel résumé par l’AfVT

 

Le souffle, c’est l’objet qu’Helen a choisi de présenter à Fanta comme symbole qui lui évoque le terrorisme. Pendant tout l’entretien, elle lui explique que le souffle représente à la fois la vie et l’âme. « C’est quelque chose sans lequel on ne peut vivre » aime-t-elle dire. La relation qu’entretient Helen avec la vie, après ce qu’elle appelle l’« incident », est très complexe. C’est ce qui intrigue Fanta et c’est la raison pour laquelle elle lui demande comment Helen est parvenue à retrouver le goût de la vie. En effet, si Helen fait preuve d’un enthousiasme à toute épreuve, c’est parce qu’elle a enduré le pire, jusqu’au moment où elle a su vouloir guérir. D’elle-même, elle évoque sa descente aux enfers et le jour où elle a « arrêté de faire tout ce qui [lui] aurait permis de ne plus exister ». Dès lors, elle devient adepte d’un mode de vie sain et incarne un modèle de résilience.

 

Extrait de la rencontre entre Helen et Fanta à écouter ici

 

Helen sent toujours la présence de Nick autour d’elle et pose un regard sur la vie plein de philosophie. Elle qui voit la vie si belle et déborde d’amour, selon ses propres mots, n’a jamais pensé à la vengeance. Elle trouve qu’il est trop facile de recourir à la colère et n’en éprouve pas le besoin. C’est dans cette démarche qu’elle s’est présentée à sa déposition au tribunal dans le cadre du procès du 13 novembre au Palais de Justice de Paris et a affronté le regard des accusés : « J’ai porté un tee-shirt « Love always wins » et je me suis retournée vers Salah Abdeslam pour lui montrer mon tee-shirt. […] Je l’ai regardé dans les yeux et je l’ai fixé. Je ne lui ai pas parlé parce que je n’ai rien à lui dire ». Elle a d’ailleurs repris au cours du procès une citation de Ghandi : « Œil pour œil et le monde finira aveugle », preuve s’il en faut, de son infinie sagesse.

 

Restez informés – Déroulé du procès du 13 novembre

 

Brouillard visuel et sonore

La vie, elle la porte pour « continuer pour ceux qui ne peuvent pas ». Fanta lui dit alors : « Vous me faites penser à un brouillard… ». Devant une Helen interloquée, Fanta s’explique : « Peut-être que vous ne le saviez pas mais au-dessus d’un brouillard, il y a un super beau soleil, très lumineux. Et ça, peu de personnes le savent ».

Le brouillard, c’est le vécu d’Helen qui reste en surface et dont on ne voit rien au-delà…jusqu’à ce que le soleil fasse son apparition. Le soleil, c’est le merveilleux qui qualifie désormais la vie d’Helen. Elle dira elle-même que « le brouillard, c’est temporaire alors que le soleil est permanent ». Le brouillard, c’est aussi celui qu’Helen a senti se créer autour d’elle alors qu’elle se trouvait au Bataclan avec Nick. Un brouillard visuel et sonore qui les a recouverts et les a laissés seuls l’un avec l’autre pendant les derniers instants de vie de Nick pendant lesquels elle n’a ressenti que de l’amour. Pas de peur, l’amour uniquement. S’ensuit le brouillard de l’absence. Celui dans lequel se retrouve Helen seule lorsqu’elle se rend compte qu’ils ne sortiront pas de la salle de concert ensemble et qu’elle prend la décision de sortir, seule. Enfin, le brouillard, c’est celui de la robe de sortie de deuil et son long voile, inspirée d’une tunique voilée vue par Fanta lors d’une exposition au MUCEM de Marseille.

 

Helen se décrit elle-même comme un rayon de soleil dans les jours sombres.

Coudre une robe, tatouer la peau

Fanta explique que la robe de sortie de deuil est un hommage aux victimes de terrorisme, qu’elle portera la couleur noire ainsi que d’autres couleurs, très vives, qui symbolisent le fait de se relever et de surmonter une épreuve comme celle-là. On peut aussi y trouver la symbolique du brouillard transpercé par les rayons du soleil, les symboles de résilience sont nombreux.

Enfin, Helen évoque l’importance du procès et de sa déposition. Pour la première fois, elle s’est sentie écoutée et par-dessus tout, entendue : « Je sais que c’est important ce que j’ai dit. Ça a été enregistré et ça fait partie de l’Histoire maintenant. C’est important ce que j’ai dit, pour moi et pour les autres ». Cette trace dans l’Histoire trouve un parallèle avec la vision de Fanta sur sa création de robe et la volonté de broder des objets associés aux victimes de terrorisme ainsi que d’inscrire leurs noms sur la robe. Fanta avoue être inspirée par les bras ornés de tatouages d’Helen : date anniversaire de Nick ainsi que des roses et des étoiles, qui symbolisent la présence constante auprès d’elle de son amant perdu. D’une façon ou d’une autre, l’histoire du terrorisme, l’histoire d’Helen s’entremêlent et sont gravées dans l’Histoire, dans la matière et dans la peau, de manière à ne jamais être oubliées.

 

Les tatouages d’Helen en hommage à Nick

 

Lire le prochain article de La Galerie des Objets : Oublier un sac, porter un boulet – Catherine Bertrand et Margaux

Nos partenaires

2 commentaires

  • WILSON

    29 mars 2022 at 12 h 34 min

    Vous êtes mon soleil, l’AFVT. Je vous remercie pour tout ce que vous faites ☮️

    Helen

    Reply

    • Aurélia van Kote

      29 mars 2022 at 13 h 54 min

      Merci à toi Helen, pour ta présence à nos côtés !

      Reply

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 41 05 00 10