AFGHANISTAN – Attaque du restaurant « La Taverne du Liban » à Kaboul

1313605-Kaboul.jpg

AFVT_Kaboul_Taverne_Liban_janvier_2014_Bouton_Attentat1

Au cours de la soirée, plusieurs hommes armés attaquent le restaurant « La Taverne du Liban », lieu prisé par les expatriés situé en plein cœur de Kaboul (Afghanistan).

Au total, 21 personnes trouvent la mort dans cet attentat : 8 afghans et 13 étrangers.

Parmi les tués figurent 4 membres des Nations-Unies en Afghanistan (Unama), dont un Russe, un représentant du Fonds Monétaire International basé à Kaboul, deux Canadiens, deux Libanais, un Danois et deux Britanniques.

5 personnes ont également été blessées, dont 1 Français.

L’attaque s’est déroulée en deux temps. Un terroriste kamikaze s’approche du restaurant et, malgré le dispositif de sécurité, parvient à se faire exploser à l’entrée de l’établissement doté de portes blindées.

Plusieurs hommes munis d’armes automatiques profitent de la confusion générale pour pénétrer dans les lieux et tirent sur les clients restés sur les lieux, ne comprenant pas le drame qui était en train de se nouer.

De nombreux clients ont été tués à bout portant avant que les forces spéciales afghanes n’interviennent et n’abattent les terroristes.

Cette attaque aurait eu pour but, selon le porte-parole des talibans, de venger la mort de civils afghans lors d’affrontements qui ont opposé les talibans aux forces afghanes et de l’OTAN le 15 janvier dernier dans la province de Parwan, dans le nord de Kaboul (huit civils dont 7 enfants auraient été tués par les forces américaines).

Cet attentat a été unanimement condamné par la communauté internationale.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10