14 mai 2015 : Projet Phoenix – la dernière phase du programme

projet_phoenix-1280x853.jpg

Projet Phoenix_150_pixelsJeudi 14 mai 2015

Projet Phoenix : la dernière phase du programme

Lors des deux dernières journées du Projet Phoenix, mercredi 13 et jeudi 14 mai, une solidarité sans équivoque s’est déployée entre les participants. Le principe des groupes de parole a été complètement intégré dans le travail thérapeutique, et le processus de reconstruction personnelle, jouant à la fois sur des ressorts individuels et collectifs, s’est incarné à travers la verbalisation et les actes de chacun.

Après le déjeuner, fait nouveau, les psychologues Asma GUENIFI et Daniel FERNANDEZ ont été invités à assister à l’atelier Terre-argile animé par Odette CHESNOT. L’activité a dépassé de deux heures le cadre imparti pour s’interrompre à 19 heures : les participants sont restés pleinement investis dans leur création durant près de 4 heures et ont travaillé à partir d’un thème différent de celui de la veille.

La dernière journée du Projet Phoenix

Le groupe de parole visant à clôturer cette première édition du Projet Phoenix s’est focalisé sur le thème de la résilience, c’est-à-dire la capacité pour un individu à faire face à une situation difficile ou génératrice de stress (selon la définition thérapeutique). Tout au long de la semaine, les psychologues ont pu mesurer une progression dans la gestion du deuil et la perception de l’expérience de chaque participant avec le terrorisme. Chacun a contribué à la réussite du groupe de parole, évacuant rapidement appréhension et repli sur soi. Les profils et les expériences des participants étaient hétérogènes, ce qui a contribué à l’enrichissement mutuel.

Pour la première fois depuis le séjour, le mauvais temps a fait son apparition. L’atelier d’art-thérapie d’Odette CHESNOT a donc été transféré dans la salle où se déroulaient les groupes de parole.

L’atelier Terre-argile a permis aux participants de prolonger leur travail de la veille de manière à le faire évaluer vers des formes concrètes illustrant la sensibilité de chacun.

Cette dernière soirée s’est conclue par une veillée au calme, à l’abri de la pluie, dans la véranda.

Tous ont ressenti le fait d’avoir partagé une expérience réparatrice et se sont dits qu’il ne s’agit que de la première étape : il y aura d’autres rencontres, d’autres partages…

Les participants sont repartis le vendredi, au matin, mais avaient convenu de se revoir, les jours suivants…

Conçu par l’AfVT.org, le Projet Phoenix est le premier programme thérapeutique en France destiné à soutenir des adultes qui ont été frappés par le terrorisme.

Photo 033
Daniel Fernandez et Asma Guenifi (c) AfVT.org

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10