10 novembre 2014 : coup d’envoi d’un nouveau procès contre ETA

symbole-justice_150Lundi 10 novembre 2014

Coup d’envoi d’un procès contre sept membres de l’organisation terroriste ETA

L’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org) s’est constituée partie civile dans ce procès, prévu pour durer 4 semaines. Il sera suivi par Maître Géraldine BERGER-STENGER pour l’AfVT.org.

Liste des prévenus

– M. Zigor GARRO PEREZ

– Mme Marina BERNADO BONADA

– M. Mikel Kabikoitz CARRERA SAROBE, déjà condamné en avril 2013, à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de vingt-deux ans (le maximum) pour l‘assassinat de deux jeunes gardes civils espagnols à Capbreton (Landes) en 2007. Il doit, par ailleurs, être jugé dans les prochains mois, à nouveau devant les assises spéciales, pour le meurtre du Brigadier-chef Jean-Serge NÉRIN, le 16 mars 2010, en Seine-et-Marne.

– M. Oihan BARANDALLA GONI

– M. Iurgi MENDINUETA MINTEGUI

– M. Borja GUTIEREEZ ELORDUY

– M. Ibon GOGEASCOECHEA ARRONATEGUI

Contexte du dossier

Affaiblie depuis plusieurs années sur le plan militaire, l’organisation terroriste basque ETA a néanmoins commis de nombreux délits et infractions sur le sol français.

Parmi ceux-ci, entre 2005 et 2006, ETA a commis dans l’hexagone quatre actions violentes dont l’objet était de constituer les stocks nécessaires à son réarmement et au maintien de ses membres dans la clandestinité. C’est ainsi que plusieurs actes de séquestration et des braquages violents ont été entrepris au préjudice de différentes personnes et sociétés. Ces actions ont permis à l’organisation de s’approvisionner en faux documents d’identité et fausses plaques d’immatriculation ainsi qu’en explosifs, armes de poing et munitions.

Ces matériels ont en partie été découverts au cours de l’instruction laquelle a, en outre, démontré la finalité terroriste du groupe.

Le verdict sera rendu le 12 décembre prochain.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10