Mercredi 6 avril 1994

Attentat contre l’avion du président du Rwanda

Le soir du 6 avril 1994, vers 20h30, alors qu’il entamait son approche au-dessus de l’aéroport de Kigali, l’avion présidentiel du Rwanda était abattu après avoir été touché par deux missiles de précision.

A son bord, le Président de la République du Rwanda, Juvénal HABYARIMANA, revenait d’une rencontre régionale qui s’était déroulée en Tanzanie dans le cadre de la mise en oeuvre des accords de paix d’Arusha.

Cet accord, soutenu par la France, était destiné à trouver une issue politique au conflit politico-militaire qui opposait le régime de Kigali au FPR (Front Patriotique Rwandais), mouvement dirigé par Paul KAGAME et composé d’exilés tutsis (rejoints plus tard par des hutus modérés), depuis 1990.

L’attentat contre l’avion présidentiel du Rwanda a tué tous ses occupants, dont 3 français qui constituaient l’équipage de bord.

 

Les victimes

1) La délégation rwandaise :

– le Président Juvénal HABYARIMANA

– le général-major Déogratias NSABIMANA

– l’ambassadeur Juvénal RENZAHO

– le colonel Elie SAGATWA

– le docteur Emmanuel AKINGENEYE

– le major Thaddée BAGARAGAZA.

2) La délégation burundaise :

– le Président Cyprien NTATYAMIRA

– le secrétaire Bernard CIZA

– le Ministre Cyriaque SIMBIZI.

3) L’équipage français :

– le colonel Jean-Pierre MINABERRY

– le major Jack HÉRAUD

– le sergent-major Jean-Marie PERRINE.

Cet attentat a précédé de quelques heures le coup d’envoi d’un génocide qui a anéanti entre 800 000 et 1 million de personnes au Rwanda, en six semaines.



> Retour à la liste des attentats