27 février 2012 : procès de l’attentat du bateau “City of Poros”

symbole-justice_150Mercredi 27 février 2012

Ouverture du procès de l’attentat du bateau “CITY OF POROS” (11 juillet 1988)

L’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org), via “Les Familles de l’Attentat du DC10 d’UTA”, membre associé de l’AfVT.org et répondant aux critères de l’article 2-9 du code de procédure pénale, s’est constituée partie civile dans le procès de l’attentat commis le 11 juillet 1988 contre le bateau de croisière “City of Poros”.

Ce procès s’est tenu du 27 février au 2 mars 2012 devant la Cour d’assises spéciale du TGI de Paris. Notre conseil, Maître Constance DEBRÉ, représentera également plusieurs victimes de cet attentat, membres de l’AfVT.org.

Les victimes que nous accompagnons font état de sentiments mitigés. En effet, ce procès très tardif (24 ans après l’attentat), sans personne dans le box des accusés, permettra sans doute de rétablir la vérité des faits. Bien que nécessaire, ce procès fait cependant remonter à la surface une douleur que les victimes avaient mise de nombreuses années à enfouir, faute d’information sur les auteurs de cette action terroriste.

Rappel des faits

Le 11 juillet 1988, un commando attaque un bateau, le “City of Poros”, qui assure la liaison entre Athènes et des îles grecques. Les terroristes jettent des grenades puis ouvrent le feu aveuglément à l’aide d’armes automatiques. Un incendie finit par se déclarer à bord du navire, provoquant une panique qui conduit de nombreux passagers à sauter dans l’eau, alors que nombreux ont été touchés dans l’attaque.

Les victimes

Cet attentat a tué 9 personnes, dont 3 Français :

Annie AUDEJEAN
Isabelle BISMUTH
Laurent VIGNERON

On déplore aussi plus de 91 blessés dont 80 Français.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *