6 avril 2012 : communiqué des familles des victimes de l’attentat du 6 avril 1994 à Kigali (Rwanda)

Logo-AfVT2l.png

Vendredi 6 avril 2012


18 ans après la destruction de l’avion du président rwandais, abattu au-dessus de Kigali, les familles des victimes françaises de cet attentat livrent un communiqué.

« À l’heure où nous nous souvenons de toutes les victimes de la tragédie rwandaise, nous souhaitons réaffirmer notre désir de vérité.

Il y a dix-huit ans, déjà, que l’avion qui emportait les nôtres a été lâchement abattu. Le temps qui passe n’efface pas le vide laissé par un père, un fils ou un époux. Mais au-delà d’un drame familial, c’est une vérité historique qui appartient à tout le peuple rwandais et qu’il s’agit d’établir. La mise en lumière des responsabilités dans l’attentat est nécessaire pour la rétablissement de la confiance et la réconciliation du peuple rwandais.

Nous voulons dire notre confiance en la justice française. Nous connaissons son indépendance et sa rigueur. Un long chemin a déjà été parcouru mais des embûches demeurent.

Aussi, nous saluons l’engagement de l’Organisation des Nations-Unies et de la communauté internationale pour faire la lumière sur les assassinats des anciens premiers ministres du Liban et du Pakistan. Ces démarches sont louables pour les familles des victimes et pour l’histoire de leurs pays respectifs.

Par le même souci de rendre justice à nos familles, mais aussi au peuple rwandais tout entier, au vu du génocide qui a été déclenché par cet acte, nous faisons appel à ces mêmes instances afin qu’elles soutiennent toute démarche visant à établir la vérité.

Nous ne baisserons pas les bras tant que cette vérité ne sera pas connue.
Nous le devons à tous ceux qui ont péri dans cette tragédie, ainsi qu’à la postérité.
Nous avons le droit de savoir, le peuple rwandais a droit à la vérité. »

Les familles des victimes

L’AfVT.org est partie civile dans ce dossier, en soutien aux familles des victimes et pour la recherche de la vérité, sans parti-pris.

 

 

Liste des victimes de l’attentat terroriste du 6 avril 1994

  1. Général Major Juvénal HABYARIMANA, Président de la République Rwandaise
  2. Monsieur Cyprien NTARYAMIRA, Président de la République Burundaise
  3. Monsieur Bernard CIZA, Ministre d’État à la Planification, au Développement et à la Reconstruction du Burundi
  4. Monsieur Cyriaque SIMBIZI, Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement du Burundi
  5. Général Major Déogratias NSABIMANA, Chef d’état-major de l’Armée Rwandaise
  6. Ambassadeur Juvénal RENZAHO, Conseiller diplomatique du Président rwandais
  7. Colonel Elie SAGATWA, Secrétaire particulier et Chef de la sécurité du Président rwandais
  8. Docteur Emmanuel AKINGENEYE, Médecin particulier du Président rwandais
  9. Major Thaddée BAGARAGAZA, Officier d’ordonnance du Président rwandais et Commandant en 2nd du Bataillon Garde présidentielle
  10. Major Jacky HÉRAUD, Commandant de bord du Falcon présidentiel
  11. Commandant Jean-Pierre MINABERRY, Copilote du Falcon présidentiel
  12. Adjudant-chef Jean-Michel PERRINE, Mécanicien navigant du Falcon présidentiel

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A propos de l’AFVT

La vocation de l’Association française des Victimes du Terrorisme est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner leur travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.


NOUS CONTACTER

NOUS APPELER au +33 1 84 79 10 10