Bénin-Burkina Faso : Libération de deux otages français et mort de deux militaires français

differenceinfobenin-parc-national-pendjari-385.jpeg

Déroulé des faits

Le 1er Mai 2019, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas ont été enlevés alors qu’ils étaient en excursion dans le parc national de la Pendjari au Nord du Bénin. Leur guide Béninois, Fiacre Gbédji, a été exécuté lors de l’enlèvement.

Après l’enlèvement, l’enquête établit que les ravisseurs se dirigent vers le nord du Burkina Faso, vers la frontière Malienne, afin de transférer les otages au groupe djihadiste « la katiba Macina ».

Une opération de libération est menée par l’armée française déployée au Sahel dans la nuit du jeudi au vendredi 10 mai avec le soutien des renseignements américains et forces Burkinabés.

 

Les victimes

Les deux otages français ont été libérés ainsi qu’une Sud-Coréenne et une Américaine.

Deux militaires français ont été tués au cours de l’opération. Il s’agissait de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tous deux officiers mariniers au sein du commandement des forces spéciales.

 

Les auteurs

L’identité des preneurs d’otages n’a pas encore été formellement établie mais nous savons que deux mouvements terroristes opèrent dans cette zone et sont affiliés pour le premier à al-Qaïda et l’Etat islamique au Grand Sahara pour le second.

 

Procédure judiciaire

Une enquête a été ouverte pour arrestation, enlèvement, séquestration et détention arbitraire d’otage commis en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *