31 juillet 2013 : journal du MARATHON DES SABLES (étape n°4 / 2ème jour)

DSC03056Mercredi 31 juillet 2013

ETAPE N°4 : TAOURIRT MOUCHANNE / JEBEL EL MRAÏER : 75,7 km (jour 2)

11 avril 2013, fin de la quatrième étape.
Au terme de la journée exténuante de la veille, Camille et Nassim sont résolus à parcourir la vingtaine de kilomètres qui les séparent de la ligne d’arrivée. Bien que plat, le parcours s’avère rapidement accidenté, ce qui décuple les souffrances de Camille dont les pieds sont particulièrement meurtris. Sans Nassim à ses côtés, elle aurait déjà abandonné !

Au dernier point de contrôle, Camille est à bout. Nassim prépare le repas pendant qu’elle s’efforce de soulager ses pieds.

1 heure du matin. Après quelques hésitations, Camille et Nassim décident de ne pas dormir et de persévérer. Leur objectif est de terminer les 10 derniers kilomètres de l’étape avant le lever du soleil ! Malgré l’épuisement, malgré les douleurs de Camille…

Tout au long de ces kilomètres, le couple va rester soudé : il faut terminer cette étape, coûte que coûte. Camille sent ses pieds comme s’ils étaient transpercés par des lames de couteau, foulée après foulée. Nassim est présent à chaque instant pour l’encourager, la motiver, la soutenir. Cette épreuve sera pour eux inoubliable car ils vont devoir puiser en eux des ressources qu’ils ne soupçonnaient pas.

Toute la nuit, des cris de joie et de soulagement s’élèveront à chaque franchissement de la ligne d’arrivée.

4 heures du matin. Camille et Nassim sont enfin venus à bout de cette terrible épreuve : ils peuvent s’enlacer et pleurer de joie ! Après l’épuisement, l’euphorie…

Les organisateurs ne manquent pas de féliciter les arrivants et leur offrent du thé. Plongé dans le noir, le bivouac offre un cadre merveilleux pour s’endormir et oublier les souffrances de cette épreuve.

DSC03086Au terme de quelques heures de sommeil, Camille et Nassim se réveillent difficilement et constatent que d’autres participants continuent d’arriver ! Ce ballet incessant va durer tout la journée, jusqu’à la tombée de la nuit. Pendant ce temps, Nassim et Camille se reposent et s’alimentent : ils profitent même d’une canette de Coca-Cola bien fraîche offerte par les organisateurs !

20 heures. Camille et Nassim décident de dormir tôt car ils savent qu’une belle épreuve les attend le lendemain. La plus célèbre du Marathon des Sables, celle qui donne son nom à ce marathon devenu mythique au fil des ans.

Le journal de bord de la course est publié sur le site de l’AfVT.org du 15 juillet au 5 août 2013.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *