COMMUNIQUE DE PRESSE – 18 MAI 2017

 

L’AfVT.org s’interroge quant à la suppression du Secrétariat d’Etat chargé de l’Aide aux Victimes

 

L’Association française des Victimes du Terrorisme a pris connaissance de la composition du gouvernement de M. Edouard Philippe, annoncée le 17 mai 2017.
Depuis plusieurs années, et singulièrement à partir de 2012, la conjoncture témoigne d’une impérieuse nécessité à accompagner dans la durée les victimes du terrorisme et leurs proches à travers une politique cohérente et une approche globale initiées et assurées par les plus hautes autorités de l’Etat.
En effet, d’aucuns savent que les traumatismes engendrés par des actes terroristes exigent un suivi matériel, juridique, psychologique, mémoriel et social de ceux qui voient leur vie brisée par ces actes ignobles qui ont déjà endeuillés plusieurs centaines de familles en France.
Nous rappelons que l’aide aux victimes doit s’articuler autour d’institutions dédiées au regard de la spécificité des besoins et des exigences. Mais nous rappelons aussi qu’un Secrétariat d’Aide aux Victimes doit également initier une politique de prévention afin de participer à prémunir la société contre de nouveaux drames, et ainsi assurer la résilience de tous ceux qui sont impactés par les crimes terroristes.
L’AfVT.org avait vivement salué la création, en mars 2016, d’un Secrétariat d’Etat d’Aide aux Victimes tant cette création répondait à une réelle demande qui s’est accentuée au lendemain de la série d’attentats ayant visé la France en 2015.
C’est la raison pour laquelle l’AfVT.org s’étonne aujourd’hui de la suppression brutale de ce Secrétariat d’Etat et s’interroge sur les véritables raisons qui ont motivées une telle décision.
L’AfVT.org s’interroge également quant au signal politique envoyé, à travers une telle décision, aux victimes du terrorisme et à leurs proches qui, à juste titre, considèrent que l’aide aux victimes doit être une grande cause nationale portée et soutenue par les plus hautes autorités de l’Etat.
L’AfVT.org interpelle ainsi le Président de la République et le Premier ministre à ce sujet et espère obtenir des explications tangibles et convaincantes quant à cette curieuse décision.
 
Contact presse : Lucie-Belle DISSIRIER (+33 6.03.77.06.02)
Toute l’équipe de l’AfVT.org vous remercie pour votre attention et votre soutien.
 
 
Association française des Victimes du Terrorisme – AfVT.org,
5 bd Pereire, 75017 Paris, France – Tél : +33 1 84 79 10 10
contact@afvt.orgwww.afvt.org
 








Laissez un commentaire