23 avril 2000

Prise d’otages de Jolo (Philippines)

Un commando de six hommes enlève 21 personnes sur l’île de Sipadan en Malaisie. Les 21 otages (3 allemands, 2 français, 1 franco-libanaise, 2 finlandais, 2 sud-africains, 9 malaisiens et 2 philippins) sont rapidement transférés par leurs ravisseurs sur l’île de Jolo aux Philippines. On décompte parmi ces otages deux français : Sonia Wendling et Stéphane Loisy, et une franco-libanaise : Marie Moarbes, tous trois enlevés alors qu’ils venaient en Malaisie pour un séjour touristique.

Le 25 avril le groupe islamiste indépendantiste Abu Sayyaf revendique l’enlèvement.

Le 29 juillet 2000, trois journalistes de France 2 : Maryse Burgot, Jean-Jacques Le Garrec et Roland Madura, sont eux aussi enlevés par le groupe Abu Sayyaf alors qu’ils étaient venus interviewer les otages.

Maryse Burgot, Sonia Wendling et Marie Moarbes sont libérées le 27 août et Stéphane Loisy le 9 septembre. Les otages occidentaux doivent se rendre tout d’abord à Tripoli en Lybie avant de regagner leurs pays, pour assister à des cérémonies en hommage à la Fondation Kadhafi qui a été au centre des négociations avec le groupe Abu Sayyaf.

Jean-Jacques Le Garrec et Roland Madura, les deux journalistes de France 2, parviendront à échapper à leurs ravisseurs le 19 septembre lors d’un déplacement nocturnes des otages. Ils seront récupérés le lendemain par l’armée philippine.



> Retour à la liste des attentats