22 octobre 2008

Affaire Marina PETRELLA : les victimes italiennes reçues par M. SARKOZY

Les représentants de l’association italienne AIVITER et des victimes italiennes du terrorisme ont été reçus à l’Élysée, ce jour, à 17h00, par le Président de la République Française, Nicolas SARKOZY.

La délégation italienne était constituée de :

  • Dante NOTARISTEFANO, Président d’AIVITER, victime d’une tentative de meurtre commise par les Brigades rouges en 1977
  • Sabina ROSSA, membre du Parlement Italien, dont le père a été assassiné par les Brigades rouges
  • Massimo COCO, dont le père a été assassiné par les Brigades rouges
  • Alberto TORREGIANI, dont le père adoptif a été assassiné par les Prolétaires Armés pour le Communisme (le groupe terroriste auquel appartenait Cesare BATTISTI) – il reste lui-même lourdement handicapé suite à une balle perdue tirée par son père pour se défendre
  • Luca GUGLIELMINETTI, responsable des relations internationales pour AIVITER

Vous trouverez ici, en français, un récapitulatif sur l’Affaire Marina PETRELLA, ainsi que l’allocution de Dante NOTARISTEFANO, destinée au Président SARKOZY.

L’association « Les Familles du DC10 d’UTA« , créée par des victimes d’attentats pour toutes les victimes du terrorisme, représentante française du « Réseau Européen des Victimes du Terrorisme » (VNET), est heureuse d’avoir été entendue et remercie le Président de la République d’avoir répondu à notre appel du 13 octobre.

Avec d’autres associations françaises et européennes qui luttent contre le terrorisme, nous continuons à soutenir AIVITER dans ces revendications légitimes qui dépassent le seul cas de l’affaire Marina PETRELLA.

Nous vous invitons à lire le dossier de l’association AIVITER, en français qui sera disponible sur leur site internet le 23 octobre.
www.vittimeterrorismo.it

Pour en savoir plus sur le Réseau Européen des Victimes du Terrorisme (VNET)
www.europeanvictims.net

Pour en savoir plus sur l’association Les familles du DC10 d’UTA
www.dc10-uta.org

Guillaume DENOIX de SAINT MARC
Président

Paris, 22 ottobre 2008

Oggi alle ore 17 il Presidente della repubblica francese Nicolas Sarkozy riceve una delegazione dell’associazione italiana vittime del terrorismo (AIVITER) composta da :

  • Dante Notaristefano, presidente di AIVITER
  • Sabina Rossa, parlamantare italiana figlia del sindacalista Guido Rossa
  • Massimo Coco, figlio del magistrato Francesco Coco ucciso insieme agli agenti Deiana e Saponara
  • Alberto Torregiani, ferito e figlio del gioiellerie Pierluigi Torregiani
  • Luca Guglielminetti, responsabile dei rapporti internazionali di AIVITER

In allegato inviamo il testo dell’intervento del  presidente Notaristefano e il dossier sul caso Petrella in lingua francese predisposto da AIVITER
AIVITER ringrazia le Associazioni francesi  ‘’ Les familles du DC10 d’UTA ‘’, e principalmente il suo Presidente Guillaume Denoix de Saint Marc, insieme a Françoise Rudetzky, di S.O .S. attentats e Huguette Magnis Chomsky del ‘’Mouvement pour la paix et contre le terrorisme ‘’ per la solidarietà e il supporto ricevuto sulla questione Petrella.

Ulteriori informazioni su
www.vittimeterrorismo.it

Anche sul sito della rete europea VNET
www.europeanvictims.net

E il sito dell’associazione Les Familles du DC10 d’UTA
www.dc10-uta.org

Dante Notaristefano, presidente di AIVITER

__________________________________________________________________________________

Affaire Marina Petrella

Paris, le 13 octobre 2008

L’association « Les Familles du DC10 d’UTA« , créée par des victimes d’attentat pour toutes les victimes du terrorisme, représentant français du « Réseau Européen des Victimes du Terrorisme » (VNET), s’étonne de la décision du Président de la République Française Nicolas SARKOZY dans l’affaire Marina PETRELLA.

Rien ne peut justifier d’avoir recours au terrorisme.
Pour lutter contre le terrorisme, il est indispensable que les victimes se sentent soutenues par leurs gouvernements.
Pour se reconstruire, il est nécessaire que les victimes du terrorisme obtiennent justice.

Le refus d’extradition pourrait être compris comme un déni des attentes légitimes des victimes en matière de justice et un soutien du terrorisme.
Il est un obstacle à la collaboration européenne et internationale en matière de terrorisme.

Nous souhaitons des explications pour toutes les  victimes du terrorisme et en particulier pour les victimes italiennes des Brigades Rouges et de Marina PETRELLA.
Nous soutenons la position de l’association italienne AIVITER, membre du réseau VNET.

Il nous semble urgent que Monsieur Nicolas SARKOZY montre la même compréhension et la même compassion aux victimes italiennes qu’à Marina PETRELLA leur accordant ainsi toute sa considération.

Nous demandons à notre Président d’entendre la voix des victimes italiennes et de les recevoir à travers l’association AIVITER.

Nous vous invitons à lire le communiqué de presse en français de l’association AIVITER à l’adresse suivante
www.vittimeterrorismo.it/iniziative/com_petrella-fr.htm

Pour en savoir plus sur le Réseau Européen des Victimes du Terrorisme (VNET)
www.europeanvictims.net

Pour en savoir plus sur l’association Les Familles du DC10 d’UTA
www.dc10-uta.org



> Retour à la liste des attentats