12 octobre 2002

Double attentat de Bali (Indonésie)

Un kamikaze fait sauter les explosifs qu’il transportait dans son sac dans le Paddy’s Bar dans la ville touristique de Kuta sur l’île de Bali en Indonésie. Cette première explosion a causé la mort de 8 personnes et était destinée à créer un mouvement de panique réunissant un grand nombre de personnes près du lieu d’un deuxième attentat ultérieur de plus grande ampleur.

En effet quelques secondes après, une camionnette piégée bourrée de plastic et de gaz explose devant la discothèque Sari Club dans la rue d’en face. La déflagration est très violente et la boîte de nuit est en proie à un incendie. Cette seconde explosion sera la plus meurtrière. De fait au total, 202 personnes, principalement de jeunes touristes, ont perdu la vie dans cet attentat et plus de 200 autres ont été blessées. On dénombre parmi les victimes une majorité d’australiens et d’indonésiens. 4 Français sont décédés dans ces attaques : Guillaume Breant, Lionel Erisey, Manuel Mordelet et Anthony Underwood.

Cette attaque a été attribuée à la Jamaa Islamyah.

Les trois terroristes indonésiens condamnés à mort pour leur implication dans l’attentat ont été exécutés le 9 novembre 2008. 33 autres personnes ont été condamnées à des peines de prison dont 4 à perpétuité.



> Retour à la liste des attentats