11 décembre 2007

Double attentat contres les bureaux de l’ONU à Alger

Deux attentats à la voiture piégée  avec à leurs bords des kamikazes ont eu lieu près des sièges de grandes institutions nationales et internationales dans la capitale algérienne.

Une première voiture a frappé un bus transportant essentiellement des étudiants à Ben Aknoun sur les hauteurs d’Alger. Cet attentat visait vraisemblablement le siège du Conseil Constitutionnel algérien.

La seconde voiture piégée a explosé devant le siège du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), tous deux organes de l’ONU, dans le quartier résidentiel d’Hydra à Alger.

Le bilan officiel décompte 41 décès dont 17 membres de l’ONU et près de 177 blessés. D’autres sources, notamment hospitalières, évoquent le décès de près de 67 victimes.

Al Qaida pour le Maghreb islamique (anciennement Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat) a revendiqué le double attentat le jour même.



> Retour à la liste des attentats