26 février 2010

Attentat à Kaboul

Une attaque coordonnée de kamikazes talibans en plein centre de Kaboul aurait fait 17 morts, parmi lesquels 6 indiens, 3 policiers afghans, un Italien et un Français, ainsi que 32 blessés. Le Français décédé est le cinéaste et réalisateur de documentaires, Séverin BLANCHET, qui était sur place pour former des cinéastes afghans dans le cadre de la coopération culturelle entre gouvernements français et afghan.

L’attaque au cœur de la capitale afghane aurait duré plus de quatre heures et visait des résidences hôtelières abritant des étrangers.

Une voiture piégée a tout d’abord explosé contre les maisons Arya qui accueillent principalement des médecins indiens, s’en suivant une fusillade entre talibans et policiers. Par la suite un kamikaze a fait sauter ses explosifs près du bâtiment en ruine. Dans le même temps, deux terroristes ont pénétré dans un autre hôtel de Kaboul, le Park Residence, rapidement encerclé par la police. L’un des deux terroristes, s’est retranché dans une pièce de l’hôtel dans laquelle il s’est fait exploser tuant 3 policiers afghans et en blessant 6. La victime italienne, Franco FRATTINI, conseiller diplomatique auprès de l’ambassade d’Italie en Afghanistan, a été tuée lors de l’assaut. Le deuxième terroriste a été abattu par la police.

D’après le porte-parole du ministère afghan de l’Intérieur, Zemeri BASHANY, 3 kamikazes auraient participé aux attaques tandis Zabiullah MUJAHID, porte-parole des talibans annonce que l’attaque aurait été perpétrée par au moins 5 kamikazes.



> Retour à la liste des attentats